Pour la conception de Zenziscope nous nous sommes inspirés d’une multitude de sources différentes, ce sont des heures de lecture, des jours de travail pour la conception de la base de données ou pour apprendre à la manipuler. Presque tout ce qui nous a été utile, ce qui nous a donné des idées, ou simplement cultivé est indiqué ci dessous.

Merci à toutes ces personnes, professionnelles ou amateurs, d’avoir fourni les informations nécessaires à la conception de cet outil, qui, nous l’espérons, vous permettra de mieux choisir vos cosmétiques, de devenir consom-acteur et d’influer ainsi sur la composition des futurs produits cosmétiques vendus dans le commerce.

Ceux sans qui rien n’aurait été possible..

A tout seigneur tout honneur, les précurseurs, les sites que nous avons utilisés pendant de nombreuses années pour mieux comprendre la composition de nos produits, et qui nous ont grandement inspiré pour Zenziscope :

  • Le flacon : un site participatif recensant près de 2700 ingrédients. Sur les fiches ingrédient vous retrouverez l’origine du produit, sa notation, une liste des cosmétiques qui le contiennent et les commentaires des utilisateurs
  • La vérité sur les cosmétiques : une mine d’or pour ceux qui veulent en savoir plus pour les cosmétiques avec des articles très complets et rédigés par une professionnelle. Le gros plus, son outil de recherche INCI qui note les ingrédients avec des smileys

Autre très grand contributeur, sans qui l’identification des dérivés d’huile de palme n’aurait pas été possible, et celle des perturbateurs endocriniens plus compliquée : Oolution. Si vous ne connaissez pas, c’est une jeune marque de cosmétiques bio, qui oeuvre pour des cosmétiques sains, et qui a fait de la lutte contre l’utilisation de l’huile de palme son cheval de bataille.

Dans un tout autre style, openclassroom, grâce à qui on a acquis les compétences techniques pour la réalisation de ce site. Vous y trouverez une multitude de formations très bien faites, accessibles à tous, disponibles gratuitement ou en version premium, sur tous les métiers du web.

Ingrédients et origine

La liste des ingrédients à analyser, contenant 23179 ingrédients sous leur dénomination INCI, provient de la base de données de l’union européenne sur les ingrédients autorisés en cosmétique : le CosIng (Cosmetic Ingredient Database). Tous les ingrédients autorisés au moment où la base de données a été récupérée (mi 2015) sont donc analysés par Zenziscope.

Pour la mise en place de la classification des ingrédients, je me suis très largement inspiré (je l’ai juste complétée en fait) de la classification proposée dans le référentiel Ecocert dédié à la certification des produits bio. Il fournit entre autre une explication claire de chaque catégorie, ce qui n’est pas partout le cas.

Pour la catégorie des ingrédient (végétale, synthétique, etc …), nous nous sommes appuyé sur les deux mastodontes que sont Google et Wikipedia, sur le site Le Flacon dont je parlais plus haut, mais aussi sur de nombreux autres sites :

  • Cosmetics Analysis : un site (en anglais) qui fournit des notes et de nombreuses informations sur les ingrédients cosmétiques (origine, utilisation, références scientifiques…). Les produits sont également notés.
  • L’observatoire des cosmétiques : un autre site incontournable pour s’informer sur les cosmétiques, qui dispose d’une base de données conséquente d’ingrédients fournissant entre l’origine et la fonction des ingrédients.
  • Pour les ingrédients d’origine animale,  ce sont des articles de VegActu, PETA et FémininBio qui nous ont aidé
  • Les nombreux autres sites sur lesquels Google nous a renvoyé, mais dont le nom nous échappe..

« Origine » ou pas « origine », telle est la question ! Ce petit mot indiqué ou non dans la catégorie des ingrédients naturels, et qui indique si les ingrédients ont subi une transformation chimique ou non. Et bien c’est grâce au très bon blog Cosmessence Bio , que nous y sommes (en partie) arrivés.

Enfin, last but not least, cette chère huile de palme, je vous en parlais au début, c’est grâce à cette infographie d’Oolution que ses dérivés sont retrouvés.

Ingrédients et santé

Les perturbateurs endocriniens, grand fléau et source de plusieurs scandales sanitaires avérés et certainement à venir, ont fait l’objet d’une multitude de sources que je vous conseille de lire. En vrac :

L’identification des allergènes et leur classification a été réalisée grâce à la liste officielle des allergènes fournie par la communauté européenne, et complétée par celle fournie sur le site Le Flacon.

Pour aller plus loin

Parmi toutes les références listées ci dessous, il y a La vérité sur les cosmétiques, Le Flacon et Cosmetic Analysis qui vous fourniront un système de notation vous indiquant la qualité des ingrédients. D’autres outils ou listes peuvent aussi vous guider dans vos choix :

  • l’application Noteo, qui donne une note à plusieurs dizaines de milliers de cosmétiques français sur les thème de la santé, de l’écologie, et du social
  • la base de données Skin Deep de EWG (en anglais) qui note près de 60 000 produits et ingrédients
  • le site Beauté test, un site participatif où ce sont les utilisateurs qui notent les produits
  • le site peau.net, qui donne une appréciation sur les 100 ingrédients les plus utilisés en cosmétique

Voilà , j’en ai surement oubliés mais le principal est là.. Bon courage pour la lecture !